AccueilBénévolatTémoignages de réusiteLe témoignage d’une Petite Soeur

Le témoignage d’une Petite Soeur

 

Bon ! Je crois que je vais commencer par dire que je suis pleine de gratitude envers votre organisation. À cause des Grandes Sœurs, j’ai profité d’un mentor, d’une amie pour la vie et d’une série de leçons utiles.

J’ai rencontré ma Grande Sœur en 1982. J’étais une jeune fille timide mais très énervée issue d’une famille monoparentale avec une sœur aînée (qui fut aussi jumelée avec une Grande Sœur). Ma mère avait réellement besoin d’un peu de temps pour elle-même (je ne savais pas vraiment pourquoi) mais j’avais 6 ans ! Aujourd’hui, je sais ce qu’avait besoin une mère monoparentale de deux fillettes (juste le temps de respirer une heure ou deux par semaine est une excellente raison de faire appel aux Grandes Sœurs).

Lorsque j’ai rencontré ma Grande Soeur Susan, j’ai immédiatement eut peur. J’avais peur d’être seule avec une étrangère Je ne sais pas exactement combien de temps il m’a fallu pour chasser cette mauvaise impression mais je sais que ce fut très court pour moi de capter son cœur et le même temps pour elle de capturer le mien. Elle a organisé des sorties et m’a enseigné des tas de choses que je n’aurais pas connues si elle n’avait pris le temps de le faire. Par exemple, elle a essayé de m’enseigner la couture et de soigner mes ongles. Je mange toujours mes ongles depuis 20 ans et je ne sais pas encore coudre mais je n’oublierai jamais les souvenirs attachés à cette période de ma vie.

Nous nous sommes séparées lors de mon adolescence (Surprise! Surprise ! J’ai rejeté toutes les choses importantes mais elles sont peu à peu revenues).

Il y a quatre ans, Susan a assisté à mon mariage. C’était merveilleux de savoir qu’elle était là. Aujourd’hui, deux fois par semaine, je m’assois près de son bureau parce qu’elle m’a demandée de l’aider dans son travail. Aujourd’hui nous passons de plus en plus de temps ensemble par rapport à autrefois.

Si vous demandez de vous décrire le climat de notre expérience, je dirais que c’était davantage une relation mère fille que Grande Sœur Petite Sœur Je suis très reconnaissante aux personnes qui nous ont jumelées. Si vous avez la chance de parler à Susan, elle vous dirait tout comme elle me l’a dit que le jour ou elle m’a rencontrée par l’intermédiaire de l’Association (GFGS) sa nouvelle Petite Sœur, elle a cru que l’agence avait fait un mauvais choix. Je n’étais pas du tout la fille qu’elle attendait mais aujourd’hui je suis celle qu’elle a toujours voulue.

S’il y a une façon de montrer ma gratitude envers Susan pour tout ce qu’elle a fait pour moi dans la vie, j’aimerais bien le savoir.

Signé: Une Petite Sœur de 22 ans

Ce témoignage a été soumis par Valérie Attwood à partir du Site des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada
Notre prochain événement

Lacez vos chaussures pour la plus importante campagne de financement de l'année.

Participez