Parler du tabagisme avec votre Petit ou Petite

Iman_Omar_sitting01_MR
Parlons tabac
La recherche a démontré que commencer à fumer à l’adolescence peut avoir des répercussions néfastes sur la santé tout au long de la vie. À mesure que la confiance s’installe entre vous et votre Petit ou Petite, vous deviendrez peut-être la meilleure personne pour l’aider à faire des choix sains et à vivre sans tabac.
   

Discuter d'un sujet délicat comme le tabagisme avec votre Petit Frère ou Petite Sœur peut représenter tout un défi. Cette section propose des stratégies pour engager des discussions réussies à ce sujet avec votre Petit, tout en illustrant comment vous pouvez l'encourager à adopter un style de vie sain sans fumée.

Avant de mettre en œuvre les stratégies qui suivent, gardez en tête qu'aborder le sujet du tabagisme à n'importe quel moment n'est pas une tactique efficace. En effet, votre Petit pourrait avoir l'impression qu'on l'accuse ou qu'on lui fait subir un interrogatoire. Il est préférable d'être patient et d'attendre les moments propices qui se présentent fréquemment dans une relation de jumelage.

Employer le ton juste

Lorsque vous traitez de sujets délicats avec votre Petit, la façon dont vous communiquez est souvent plus importante que ce que vous communiquez. Si l'occasion de parler du tabac se présente, vous devriez :

  • Vous abstenir de blâmer ou de juger
  • Éviter de réagir excessivement ou d'adopter des tactiques axées sur la peur
  • Garder les limites appropriées (vous n'êtes ni un parent ni un médecin ni un thérapeute ni un pair)
  • Inviter votre Petite Sœur ou Petit Frère à partager sa façon de voir les choses
  • Valider ses émotions et l'encourager à poursuivre la discussion
  • Offrir des renseignements ou des conseils seulement si votre Petit ou votre Petite vous le demande


Activité : Choisir la réponse qui convient

Que répondriez-vous si votre Petit ou Petite vous affirmait :
  • J'ai essayé la cigarette, mais je ne le ferai plus.
  • Je fume et je n'ai pas l'intention d'arrêter.
  • J'aimerais être capable d'arrêter de fumer.
  • La plupart de mes amis fument.
  • La cigarette me dégoûte.
  • Je déteste que mes amis fument.
  • Mes parents/tuteurs fument, alors pourquoi je n'en ferais pas autant?
  • Tu fumes (le mentor), n'est-ce pas?

Choisir les bons mots

Il est important d'être adéquatement préparé (ayez des commentaires à partager et des questions à poser) si votre adolescent aborde le sujet du tabagisme ou qu'il vous confie qu'il a déjà essayé de fumer.

Première situation : Votre adolescent vous dit : « Mes amis fument toujours lorsque je suis avec eux. »

Réponses utiles :

  • Je suis là si tu as envie d'en parler
  • Je suis content que tu me fasses suffisamment confiance pour me le dire. As-tu envie d'en parler?
  • Qu'est-ce que cela implique pour toi?
  • Comment te sens-tu quand tes amis fument?
  • Pourquoi penses-tu que tes amis fument?
  • Qu'est-ce que tu as fait ou qu'est-ce que tu pourrais faire devant cette situation?
  • Aimerais-tu avoir de l'aide pour savoir quoi faire dans cette situation?
  • Qui dans ton entourage se préoccuperait de la décision que tu prends par rapport à cette situation?
  • En as-tu parlé à tes parents/tuteurs?
  • Que penses-tu de l'idée d'en parler à tes parents/tuteurs?
  • J'ai vécu la même situation quand j'avais ton âge. Est-ce que je peux de raconter comment j'ai réagi?

Réponses à éviter :

  • Je ne peux pas croire que tes amis fument!
  • Tu devrais dénoncer tes amis
  • Tu ne devrais jamais commencer à fumer
  • Tu devrais t'abstenir de les fréquenter.
  • Je vais le dire au personnel du programme et à tes parents/tuteurs.

Deuxième situation : Votre Petit vous annonce : « J'ai essayé la cigarette (mais je ne suis pas encore un fumeur régulier). »

Réponses utiles :

  • As-tu pensé à ce qui pourrait arriver si tu recommences?
  • En as-tu parlé à tes parents/tuteurs ou à un autre adulte?
  • Aimerais-tu en discuter avec quelqu'un d'autre que moi? Est-ce que tu voudrais que j'en parle à quelqu'un?
  • Qui dans ton entourage pourrait s'inquiéter de cette situation?
  • J'ai aussi eu à faire ce choix quand j'avais ton âge. Est-ce tu permets que je te parle du choix que j'ai fait?
  • J'ai appris des choses par rapport à la cigarette récemment. Aimerais-tu savoir ce que j'ai appris?
  • Est-ce qu'on devrait en parler à nouveau lors de notre rencontre la semaine prochaine?

Réponses à éviter :

  • Tu n'as qu'à dire non!
  • Ne sais-tu pas que fumer peut te tuer?
  • Je vais le dire au personnel du programme et à tes parents/tuteurs.
  • Tu dois le dire à tes parents/tuteurs.
  • C'est terrible!
  • Tu me déçois vraiment.
  • Promets-moi de ne pas recommencer
  • Tu devrais vraiment suivre mon conseil à ce sujet.

 


Engager des conservations productives

Si votre Petit ou Petite ne vous parle pas spontanément du tabagisme, vous pourriez mentionner le sujet de manière délicate. Cependant, faites-le uniquement si vous avez tissé un lien d'amitié et de confiance fort avec l'adolescent. Si vous tentez d'aborder le sujet avec votre Petit et qu'il décide de ne pas en parler, vous ne devriez pas insister. Essayez de lui en parler à un autre moment, ou acceptez simplement le fait qu'il s'agit peut-être d'un sujet qu'il ne veut pas aborder.

Entamer une conversation – 1 : Commenter une situation qui vous entoure :

Si votre Petit et vous aimez lire des magazines ensemble, et que vous tombez sur une publicité sur le tabac, vous pourriez lui dire : « Je ne peux pas croire qu'il y ait encore des publicités sur le tabac dans les magazines. Qu'est-ce que tu en penses? ».

Voici un autre exemple : si vous voyez, à l'occasion d'une sortie, une personne qui fume sous la pluie ou alors lorsqu'il fait froid, vous pourriez faire une remarque sur le fait que les fumeurs sont forcés de rester à l'écart dans les endroits publics. Profitez-en pour lui demander comment il se sentirait s'il devait en faire autant.

Entamer une conversation – 2 : Orienter les discussions banales

C'est lorsque vous avez une simple conversation avec votre Petit et que vous êtes tous les deux détendus et à l'aise qu'il sera peut-être tout indiqué de subtilement diriger la discussion vers le tabac. Par exemple, vous pourriez lui mentionner que vous avez récemment appris que les commerces n'avaient plus le droit d'exposer les paquets de cigarettes à la vue des clients, ou encore vous pourriez indiquer qu'un de vos proches a de la difficulté à cesser de fumer. Sa réponse vous indiquera s'il souhaite poursuivre la conversation.

Activité : Entamer une conversation

Comment vous y prendriez-vous pour aborder les sujets suivants sur le tabac avec votre Petite ou Petit? Si elle ou il est ouvert à la discussion, sur quoi mettriez-vous l'emphase ?
  • L'influence et la pression des amis
  • La perception que fumer fait perdre du poids .
  • L'idée que fumer aide les gens à gérer leur stress.
  • Cesser de fumer (si votre Petit vous a dit qu'il fumait)
  • Les effets néfastes sur la santé.
  • Les répercussions financières.


Discussions sur le tabagisme – À faire et ne pas faire

À faire...

  • Agissez comme un ami et un guide. Bien que vous ne soyez pas responsable des décisions que prend votre Petit, votre rôle vous donne l'occasion de l'encourager à adopter un style de vie sans fumée.
  • Prenez en considération la situation familiale de votre Petit Frère ou de votre Petite Sœur. Les jeunes qui ont reçu le message clair d'éviter de fumer ne seront peut-être même pas tentés d'essayer la cigarette, alors que d'autres commenceront à fumer sans se poser de questions puisque tous les membres de leur famille sont des fumeurs. Il est possible que des membres de leur famille souffrent d'une dépendance à l'alcool ou aux drogues. Par rapport à cette situation, la problématique de la cigarette peut leur sembler mineure.
  • Considérez la culture et l'ethnicité de votre Petit. Les valeurs et les opinions par rapport au tabac peuvent différer selon la culture et le groupe ethnique. Par exemple, des familles nouvellement arrivées au pays pourraient être plus tolérantes face à la cigarette en raison des campagnes de publicité agressives auxquelles elles étaient exposées dans leur pays d'origine. Il est ainsi probable que ces familles ignorent notre culture « sans fumée. »
  • Soyez honnête. Vous n'avez sans doute pas toujours fait des choix sains; ainsi, parler de vos erreurs pourrait susciter l'intérêt de votre Petit et l'inciter à avoir une conversation honnête. Si vous fumez, vous pourriez dire à votre Petit comment il est difficile d'arrêter et à quel point vous regrettez d'avoir commencé.
  • Mettez l'emphase sur la résilience. Soulignez les changements ou choix positifs de votre Petit et évitez de critiquer ses mauvais choix.
  • Soyez généreux et tolérant. Votre Petit sera sans doute plus enclin à vous réponde si vous avez de bonnes intentions et l'esprit ouvert

À ne pas faire...

  • Ne demandez pas à votre Petite Sœur ou Petit Frère si elle ou il fume. Laissez-la ou le vous le confiez, si elle ou il en a envie.
  • Ne pensez pas que vous n'avez aucune influence sur ses décisions. Un adulte attentionné est un facteur très important dans la décision d'un jeune de commencer ou non à fumer. Votre présence régulière dans sa vie peut faire en sorte qu'il évite les comportements malsains comme fumer.
  • Ne pensez pas que votre Petit sait à quel point il est facile de développer une dépendance au tabac. Les jeunes ne connaissent pas tous ce fait. Ainsi, il pourrait être utile de le mentionner au cours d'une conversation.
  • Abstenez-vous d'émettre des jugements. Si votre Petit vous mentionne qu'il a fumé, faites attention de ne pas le sermonner. Assurez-vous plutôt de lui répondre de manière constructive afin de poursuivre la discussion. Si vous n'êtes pas certain de savoir quoi dire ou faire, parlez-en au personnel de votre programme qui pourra vous donner des conseils pour vous aider à gérer la situation.
  • N'ayez pas recours à des tactiques basées sur la peur. Montrer des photos de maladies reliées à l'usage de la cigarette, des statistiques de décès causés par la cigarette ou autres faits alarmants peut donner un mauvais ton aux conversations et faire en sorte que votre Petit se renferme et ne veuille plus en parler.
  • Ne mettez pas seulement l'accent sur le fait qu'il est illégal de fumer pour un mineur. Cela pourrait ne pas motiver votre Petit à ne pas fumer.
  • Ne critiquez pas les comportements d'un ami ou d'un membre de la famille. Si votre Petite Sœur ou votre Petit Frère vous parle d'un membre de sa famille, ayez une réponse prête pour engager la conversation. Évitez d'émettre des jugements.