Prise de décisions - Feuillet des éléments importants à retenir

deaAsia_Lanitra_computer_001_MR
 
Prise de décision

Votre petit mentoré et vous aurez à prendre plusieurs décisions et ferez face à des défis. Vous trouverez ici des conseils sur la façon de prendre des décisions éthiques pour le bien de l’enfant dans diverses situations de mentorat

   

Honorer vos engagements

  • Informez-vous avant de devenir un bénévole mentor. Si vous pensez à devenir mentor, informez-vous de ce que cela implique, de ce qui sera attendu de vous et des principaux défis du mentorat en discutant avec l’équipe des programmes de votre agence locale, et en visitant notre site Internet Est-ce que le mentorat vous convient? Ne vous engagez pas dans une relation de mentorat avant d’être bien informé.
  • Votre Petite Sœur ou Petit Frère dépend de vous. Plusieurs enfants et adolescents inscrits à nos programmes ont des relations familiales instables ou n’ont jamais été capables de trouver une personne sur laquelle ils peuvent compter. Souvent, ils ont besoin de leur mentor pour leur offrir une présence stable et positive dans leur vie.
  • Rompre un engagement, peu importe l’importance, peut faire mal. Que vous décidiez de mettre fin à votre jumelage prématurément, ou encore que vous oubliiez une sortie hebdomadaire avec votre Petite Sœur ou Petit Frère, cela peut avoir des conséquences sur son estime personnelle et la ou le rendre méfiant(e) à votre égard et à celle des autres.
  • Laisser le temps à votre amitié de se développer. Cela prend parfois du temps pour gagner la confiance, créer une connexion et constater des changements positifs chez votre Petite Sœur ou Petit Frère. Il est important d’être patient, de fixer de modestes objectifs pour votre jumelage, et de demeurer certain que vous faites une différence.
  • Parler ouvertement avec votre Petite Sœur ou Petit Frère, ses parents et l’équipe de votre programme. Vous seriez étonné de constater que bien des problèmes peuvent se régler seulement en les abordant!

Être ouvert aux différences

  • Renseignez-vous sur la culture, les valeurs et croyances de votre Petit Frère ou Petite Sœur. Pour ce faire, effectuez des recherches, posez des questions et partagez vos idées ou croyances de manière respectueuse. De cette façon, vous encouragez la compréhension mutuelle et l’acceptation.
  • Soyez conscient de vos croyances. Il est important de reconnaître vos croyances personnelles et d’éviter de les imposer à votre Petit Frère ou Petite Sœur et sa famille.
  • Soyez ouvert sur votre propre identité. Montrez l’exemple en partageant qui vous êtes et montrez que vous en être fier.
  • Célébrez les différences plutôt que de s’y attarder. Rappelez à votre Petit Frère ou Petite Sœur que ce qui rend les gens différents les rend aussi uniques et particuliers.

Respecter les limites

  • Optez pour la prudence en ce qui concerne les contacts physiques. Soyez créatif et trouvez d’autres façons de démontrer à votre Petite Sœur ou Petit Frère votre affection, et laisser-lui décider avec quoi il ou elle est à l’aise.
  •  Évitez de jouer des rôles qui dépassent les limites du mentorat. Vous êtes sans doute bien intentionné, toutefois de jouer d’autres rôles comme ceux de gérant, entraîneur ou tuteur peut vous distraire de votre rôle premier : celui d’être un ami et un modèle.
  •  Il est important d’imposer des limites avec les parents ou gardiens également. Bien qu’avoir une bonne relation avec le parent ou gardien de votre Petite Sœur ou Petit Frère peut aider le jumelage, devenir le confident ou conseiller du parent ou du gardien peut faire en sorte que votre Petite Sœur ou Petit Frère se sente mal à l’aise ou même irrité(e).

Influencer de façon éthique et efficace

  • Évitez de vous servir de votre position de pouvoir pour minimiser les pensées ou croyances de votre Petite Sœur ou Petit Frère. Rappelez-vous que leurs idées sont celles d’un enfant ou d’un adolescent, et non d’un adulte. De plus, assurez-vous de respecter les croyances culturelles et religieuses en tout temps.
  • Utilisez votre influence pour aider votre Petit Frère ou Petite Sœur. Votre rôle en tant que mentor vous offre l’occasion d’avoir un impact positif sur la vie d’un enfant ou d’un adolescent. Assurez-vous de mettre votre expérience et votre sagesse à son profit!

Traiter les confidences de la bonne façon

  • Encouragez votre Petite Sœur ou Petit Frère à partager ses pensées. Entretenir une relation d’amitié basée sur l’ouverture et l’honnêteté assurera son bien-être et sa sécurité.
  • Certains secrets ne peuvent être gardés. Vous avez l’obligation de rapporter des révélations sérieuses concernant un abus par exemple, ou pouvant porter atteinte au bien-être de votre Petite Sœur ou Petit Frère ou à celui d’une autre personne. Vous devriez éviter de promettre de garder un secret, particulièrement si vous suspectez qu’il pourrait s’agir d’une révélation sérieuse. Il est important d’en discuter avec l’équipe des programmes, même si vous pensez qu’il ne s’agit de rien de sérieux.
  • Soyez vigilant lorsque vous dévoilez des renseignements concernant votre Petite Sœur ou Petit Frère. Vous ne devriez pas dévoiler d’informations personnelles qui pourraient mener à son identification.