Prise de décisions - Honorer vos engagements

deaAsia_Lanitra_computer_001_MR
 
Prise de décision

Votre petit mentoré et vous aurez à prendre plusieurs décisions et ferez face à des défis. Vous trouverez ici des conseils sur la façon de prendre des décisions éthiques pour le bien de l’enfant dans diverses situations de mentorat

   

Il n’y a aucun doute qu’une relation de mentorat réussie puisse avoir un impact positif à long terme sur un enfant ou un adolescent. Par contre, avez-vous pensé aux conséquences néfastes que peut avoir un jumelage qui échoue ou qui se termine de façon abrupte? Des recherches ont démontré qu’une expérience de mentorat négative peut engendrer une grande déception et, dans certains cas, empirer la situation de l’enfant ou l’adolescent avant même le jumelage. Ce fait souligne l’importance de l’engagement et de la continuité dans une relation de jumelage, même en situation difficile ou lorsque vous êtes occupé.

Prise de décisions - mises en situation

Première mise en situation. Les rencontres avec votre Petit Frère ou Petite Sœur ne se déroulent pas comme vous l’auriez souhaité et vous pensez mettre fin au jumelage. Quels aspects devriez-vous considérer avant de prendre votre décision? Quelles sont les alternatives possibles?

Avant de prendre la décision de mettre fin à votre jumelage, considérez les faits suivants :

    • Mettre fin à une relation de mentorat de façon prématurée peut avoir un impact négatif sur votre Petit Frère ou Petite Sœur. Il ou elle pourrait se sentir responsable, ou encore le voir comme une forme d’abandon.
    • Un lien d’amitié, de confiance et d’ouverture prend du temps à se former, en particulier avec des enfants et des adolescents qui souffrent peut-être d’une carence en matière d’attachement aux autres ou qui ont été déçus par des adultes dans le passé. Il est important de faire preuve de patience.
    • Bien que cela ne soit pas toujours évident à voir, votre Petit Frère ou Petite Sœur dépend de vous et à hâte à vos visites.

Alternatives :

    • Communiquer ouvertement avec votre Petite Frère ou Petite Sœur et ses parents ou gardiens concernant les problèmes affectant votre jumelage. Votre point de vue pourrait complètement changer. De plus, cela pourrait vous ouvrir de nouvelles perspectives sur la manière d’approcher votre jumelage.
    • Demander de l’aide à l’équipe responsable des programmes. Elle pourra vous aider à scruter pourquoi le jumelage ne se déroule pas comme vous le souhaitez, et pourrait vous proposer des approches différentes, des activités, idées qui pourraient améliorer votre relation.
    • Réévaluer vos attentes. Si les choses ne se déroulent pas comme vous l’aviez imaginé, parlez-en à l’équipe des programmes. Elle peut vous aider à vous fixer des objectifs plus modestes et réalistes. Cela pourrait changer votre point de vue et vous faire réaliser que vous faites une différence.
    • Parler à d’autres bénévoles mentors lors des activités organisées par les agences. Certains pourraient avoir vécu une situation similaire et être en mesure de vous donner des conseils judicieux.

Les bénévoles nous disent souvent qu’ils ne réalisaient pas à quel point ils étaient importants aux yeux de leur Petit Frère ou Petite Sœur, particulièrement au début du jumelage. Il est important de garder en tête qu’il peut se passer des semaines, des mois voire des années avant que les bienfaits de votre relation ne deviennent évidents. Soyez assurés que vous FAITES une différence!



Deuxième mise en situation. Vous avez un horaire de travail changeant, ce qui rend difficile de vous engager à participer à une activité. Dernièrement, vous avez dû annuler plusieurs sorties avec votre Petite Sœur ou Petit Frère et vous savez à quel point cela l’a déçu(e). Que pourriez-vous faire afin d’éviter de le ou la décevoir à nouveau ?

Voici ce que vous pourriez faire afin d’éviter de décevoir votre Petite Sœur ou Petit Frère à nouveau :
    • Planifier des sorties lors des périodes où vous savez que vous serez disponible. Cela semble simple, non? Si vous avez l’impression de planifier une activité que vous serez obligé d’annuler, repensez-y afin de vous assurer que l’horaire vous convient.
    • Organiser votre temps au travail et à la maison de façon à ce que vous ayez une plage horaire par semaine à consacrer à votre Petite Sœur ou Petit Frère.
    • Il est possible que vous vous fixiez des objectifs trop élevés. Est-ce que vous annulez vos rencontres parce que la logistique est trop de travail?
    • Collaborer avec les parents ou les gardiens ainsi que l’équipe des programmes afin de déterminer quelle est la meilleure façon d’honorer votre engagement.

Dans certains jumelages, il se peut que ce soit votre petit mentoré ou ses parents ou gardiens qui annulent vos rencontres ou qui sont hésitants à planifier des activités. Si c’est le cas, parlez-en à l’équipe des programmes qui pourra vous épauler.

Éléments importants à retenir

  • Informez-vous avant de devenir un bénévole mentor. Si vous pensez à devenir mentor, informez-vous de ce que cela implique, de ce qui sera attendu de vous et des principaux défis du mentorat en discutant avec l’équipe des programmes de votre agence locale, et en visitant notre site Internet Est-ce que le mentorat vous convient? Ne vous engagez pas dans une relation de mentorat avant d’être bien informé.

  • Votre Petite Sœur ou Petit Frère dépend de vous. Plusieurs enfants et adolescents inscrits à nos programmes ont des relations familiales instables ou n’ont jamais été capables de trouver une personne sur laquelle ils pouvaient compter. Souvent, ils ont besoin de leur mentor pour avoir une présence stable et positive dans leur vie.

  • Rompre un engagement, peu importe l’importance, peut faire mal. Que vous décidiez de mettre fin à votre jumelage hâtivement, ou encore que vous oubliiez une sortie hebdomadaire avec votre Petite Sœur ou Petit Frère, cela peut avoir des conséquences sur son estime personnelle et la ou le rendre méfiant(e) à votre égard et à celle des autres.

  • Laisser le temps à votre amitié de se développer. Cela prend parfois du temps pour gagner la confiance, créer une connexion et constater des changements positifs chez votre Petite Sœur ou Petit Frère. Il est important d’être patient, de fixer des objectifs modestes pour votre jumelage et de demeurer sûr que vous faites une différence.

  • Discuter ouvertement avec votre Petite Sœur ou Petit Frère, ses parents et l’équipe des programmes. Vous seriez étonné de constater que bien des problèmes peuvent se régler seulement en les abordant!