Prise de décisions - Traiter les confidences de la bonne façon

deaAsia_Lanitra_computer_001_MR
 
Prise de décision

Votre petit mentoré et vous aurez à prendre plusieurs décisions et ferez face à des défis. Vous trouverez ici des conseils sur la façon de prendre des décisions éthiques pour le bien de l’enfant dans diverses situations de mentorat

   

Partager des confidences est courant dans une relation de mentorat. Offrir une oreille attentive à votre Petite Sœur ou Petit Frère peut s’avérer significatif. Il est cependant important d’être conscient qu’en tant que confident, il peut être difficile de savoir ce qui devrait être gardé confidentiel et ce qui devrait être rapporté au parent/gardien ou coordinateur du programme. Plus la confiance s’installe dans votre relation, plus les chances que votre Petit Sœur ou Petit Frère se confie à vous sont grandes.

Prise de décisions – mises en situation

Dixième mise en situation : Votre Petite Sœur ou Petit Frère dit avoir un secret à vous confier et vous demande de n’en parler à personne. De quelle façon gérez-vous cette situation ?

Comme nous le savons tous, un secret peut être tout à fait innocent comme il peut s’avérer extrêmement sérieux. Des surprises peuvent avoir leur place dans une relation de mentorat, mais pas les secrets concernant les abus, l’usage de drogues, des activités criminelles et autres sujets sérieux qui pourraient avoir des conséquences graves sur votre Petit.

Lorsque votre Petite Sœur ou Petit Frère vous aborde concernant un secret à partager, particulièrement si vous suspectez qu’il pourrait s’agir d’une révélation sérieuse, il est important de lui assurer que vous êtes là pour l’écouter, mais que vous ne serez peut-être pas en mesure de garder son secret, selon la nature de ce dernier. De fait, selon la nature de la confidence, par exemple s’il est question d’un abus ou d’une situation portant atteinte au bien-être du Petit ou de quelqu’un autre, vous pourriez, par la loi, vous trouver dans l’obligation de révéler cette confidence. Rappelez-vous de consulter l’équipe des programmes, ceci, même si vous croyez avoir bien géré la situation. Ces professionnels possèdent une vaste connaissance sur les problèmes liés à la divulgation d’informations.



Onxième mise en situation : Vos amis et votre famille démontrent un intérêt sincère envers votre Petite Sœur ou Petit Frère et vous posent ainsi souvent des questions le ou la concernant. Quels genres de renseignements vous sentez-vous à l’aise de partager? Quels types de renseignements ne seraient-ils pas appropriés de dévoiler ?

Il importe de se rappeler qu’une relation de mentorat soit une collaboration à quatre entre vous, votre Petit Frère ou Petite Sœur, ses parents ou gardiens et l’équipe des programmes de l’agence. Bien qu’il soit normal pour vos proches de vouloir en connaître davantage sur votre Petite Sœur ou Petit Frère, soyez prudent de ne pas révéler d’informations qui pourraient l’identifier ou concernant sa vie personnelle. Plutôt que de partager des informations personnelles, parlez des activités que vous faites ensemble, du plaisir que vous avez. Peut-être pouvez-vous aussi parler des avantages de votre rôle de bénévole mentor, cela les incitera peut-être à devenir bénévoles à leur tour!

Éléments importants à retenir

  • Encouragez votre Petite Sœur ou Petit Frère à partager ses pensées. Entretenir une relation d’amitié basée sur l’ouverture et l’honnêteté assurera son bien-être et sa sécurité.
  • Certaines confidences ne peuvent être gardées secrètes. Vous êtes obligé de rapporter les révélations sérieuses concernant un abus, par exemple, ou pouvant porter atteinte au bien-être de votre Petit ou à celui de quelqu’un d’autre. Vous devriez éviter de promettre de garder un secret, particulièrement si vous suspectez qu’il pourrait s’agir d’une révélation sérieuse. Il est important d’en discuter avec l’équipe des programmes, même si vous pensez qu’il ne s’agit de rien de sérieux.
  • Soyez vigilant avant de révéler des renseignements concernant votre Petite Sœur ou Petit Frère. Vous ne devriez pas fournir d’informations personnelles ou de renseignements qui pourraient mener à son identification.