Éléments clés à ne pas oublier

 Gabriel_Dan_pingpong03_MR
 
Motivation et attentes
Qu’est-ce qui vous a poussé à vous impliquer? Est-ce que le rôle de mentor répond à vos attentes? Consultez ce module qui vous propose des idées intéressantes et des mises en situation.

 

Si vous ne deviez retenir que quelques éléments de ce module, voici les messages que nous vous invitons à ne pas oublier:

    • Pour qu’une relation de mentorat soit solide et réussie, votre petit et vous devez vous sentir bien et la voir de façon positive, tout comme c’est le cas par rapport à vous-mêmes.
    • N’oubliez pas : tant votre Petit que vous étiez motivés à vous impliquer dans cette relation de mentorat. Reconnaître ces motivations et évaluer dans quelle mesure l’expérience répond à vos objectifs et vos besoins respectifs est essentiel pour assurer la viabilité d’une relation saine. Gardez aussi à l’esprit que les motivations initiales qui vous ont incité à vous impliquer dans la relation peuvent différer de celles qui vous poussent à poursuivre cette relation. Il vaut ainsi la peine de réévaluer ce que votre petit et vous-même espérez retirer de votre relation.
    • La façon dont votre Petit et vous décidez quoi faire ensemble est plus importante que l’activité elle-même. Collaborez, dans la plus grande mesure possible. Servez-vous des informations que vous apprenez l’un sur l’autre : vos intérêts, vos expériences familiales, vos antécédents, objectifs, etc., pour décider, ensemble, ce que vous allez faire, les sujets que vous aborderez et ce sur quoi vous vous concentrerez dans la relation.
    • Comme c’est le cas dans toute relation significative, l’équilibre est la clé. Essayez de garder un équilibre entre des activités amusantes et les occasions d’apprentissage. Soyez attentif et présent tout en vous efforçant d’axer la relation sur l’avenir afin de contribuer à préparer votre petit pour ce qu’il l’attend dans la vie.
    • Un jumelage de piètre qualité ou qui se termine prématurément peut avoir des effets négatifs sur l’enfant ou l’adolescent. À l’inverse, un jumelage qui est bien structuré et soutenu peut avoir des répercussions positives tant pour le Petit que pour vous. Peu importe la manière dont un jumelage progresse, il est essentiel d’y mettre fin adéquatement. Cela mettra davantage l’accent sur les éléments positifs de la relation, les apprentissages importants et les aptitudes acquises, et permettra de favoriser la qualité des relations futures de l’enfant.
    • Établissez un contact étroit avec l’équipe de votre programme et l’agent de liaison du programme sur place. Ce sont des personnes-ressources qualifiées qui ont des connaissances approfondies sur ce qui peut aider à renforcer un jumelage et l’aider à durer longtemps. Profitez de leur savoir et de leur sagesse pour aider votre petit et vous à retirer le plus possible de votre jumelage.
    • Si vous êtes impliqué dans un jumelage dans la communauté et que vous êtes en contact avec les parents ou tuteurs de votre Petit, assurez-vous de maintenir un dialogue adéquat et positif. Vous aurez ainsi l’occasion de travailler de concert pour favoriser un jumelage qui est amusant et qui soutient l'enfant comme il se doit.
    • Évaluer régulièrement votre motivation, vos attentes et votre approche par rapport à la relation de mentorat permettra de tisser un lien fort, durable et positif entre votre Petit ou Petite et vous. Un jumelage adéquatement articulé, soutenu et qui est axé sur l’enfant peut avoir des répercussions positives à long terme tant pour l'enfant mentoré que pour vous.