3e partie : Une approche d’ÉQUIPE

 Gabriel_Dan_pingpong03_MR
 
Motivation et attentes
Qu’est-ce qui vous a poussé à vous impliquer? Est-ce que le rôle de mentor répond à vos attentes? Consultez ce module qui vous propose des idées intéressantes et des mises en situation.

 

Le modèle suivant basé sur l’ÉQUIPE illustre les différents styles et les différentes approches du mentorat. Lorsque vous pensez à votre style ou votre approche face au mentorat, imaginez que vous êtes l’une des nombreuses personnes qui ont une incidence ou qui influencent votre petit.

Le but du modèle d’ÉQUIPE est de se situer « à mi-chemin ». Examinez où vous vous situez dans le cadre de travail d’ÉQUIPE, et posez-vous quelques questions. Dans quelle direction devez-vous aller pour vous situer au milieu, c’est-à-dire pour devenir un mentor développemental ou instrumental? Est-il nécessaire d’être plus amusant, collaboratif, ou plus sérieux? Si vous vous trouvez dans l’une des sections des mentors, êtes-vous satisfait de la façon dont votre relation de mentorat évolue?

Si vous vous situez carrément dans les quadrants « comédien » ou « directeur adjoint », le temps est sans doute venu de vous entretenir avec le personnel de votre programme pour savoir si l’accent doit être remis sur la bonne voie.

Parler

   

Jouer

Comportement : Discuter du comportement du jeune (plus spécifiquement les inconduites) relatif à des problèmes avec ses amis, enseignants et les adultes. Dans le cas présent, l’attention est portée sur les relations, mais en grande partie selon le point de vue du mentor.
 Discussion informelle : Parler de sport, des activités de la fin de semaine, des projets pour les vacances et toute sorte de choses amusantes à faire dans la communauté ou dans le quartier. La conversation ne porte pas sur des sujets personnels, mais encourage l’apprentissage réciproque.
 Plaisanter : Raconter des blagues, faire des activités un peu bêtes, jouer à des jeux non structurés, ou tout autre interaction ou discussion non relationnelle (impersonnelle) qui est amusante, drôle ou légère.
Exemple : directeur Exemple : pair Exemple : comédien
     
Problèmes sociaux : Parler des nouvelles, de la pauvreté, des événements locaux, des problématiques culturelles qui interpellent le jeune. Essayez de favoriser une attitude qui soutiendra le jeune.
 Écouter et apprendre : Parler des passe-temps du Petit ou de la Petite, de ses intérêts et émotions. Les petits confient des renseignements personnels et importants lorsque leur mentor écoute, démontre de l’empathie et partage parfois des expériences personnelles similaires.
 Activités créatives : Prendre part à des discussions pendant que vous faites des activités suggérées ou approuvées par le jeune, comme dessiner, bricoler, lire et écrire.
Exemple :conseiller Exemple : mentor développemental Exemple : compagnon de jeu
     
Académique : Parler des notes, de l’école, des examens, etc., ou participer à des activités de soutien planifiées relatives à l’école, comme lire ou approfondir une matière ou un sujet qui n’avait pas au départ été proposé par le Petit.
 Axé sur l’avenir : Le jeune entame une discussion sur le collège, les choix de carrières, emplois, buts, rêves, etc. Ou encore la résolution de problèmes mutuelle qui pourrait impliquer que le mentor aide ou défende le jeune en dehors du cadre immédiat du jumelage.
 Activités/jeux à l’intérieur et l’extérieur : Jouer à des jeux de société, aux cartes, aux échecs, aux dames, faire des casse-tête, jouer à des jeux sur l’ordinateur, au base-ball, au soccer, à se lancer la balle, etc.
Exemple : tuteur Exemple : mentor instrumental Exemple : coéquipier
     

Fréquenter et rester à l’école : Le mentor entame des discussions portant sur des sujets qui concernent davantage les adultes que les jeunes.

 

Apprendre, aptitudes pour l’école ou relatives au travail : Orientées sur l’avenir, activités initiées par l’enfant qui sont montrées et pratiquées avec le mentor, comme de l’aider à faire ses devoirs, à lire, écrire ou à acquérir des compétences liées au travail.

 

Sport, activités physiques ou jeux et activités à l’extérieur : Basketball, soccer ou tennis pratiqué avec le mentor ou enseigné par le mentor

Exemple : directeur adjoint

 Exemple : maître accompagnateur  

Exemple : entraîneur


Tiré de Karcher, M.J. (2012). TEAMing Up for Stronger Mentoring Relationships. Manuscript under review. University of Texas at San Antonio. Copyright,  Michael J. Karcher