7a2ii. Recrutement - Recrutement des mentors - Meilleures pratiques (a continué)

Ce que les jeunes recherchent chez un mentor ? cont'd

De plus, lors des entrevues qualitatives individuelles semi-structurées menées auprès de jeunes pris en charge ou d’anciens jeunes pris en charge lors de la rédaction du présent document, les jeunes ont indiqué qu’ils recherchaient les qualités suivantes chez un mentor :

  • La passion, secondée par une implication émotionnelle avec le mentoré
  • « La qualité principale … pour être un excellent mentor est la passion. Cette passion doit être dirigée de la bonne manière, mais en définitive, tu dois avoir un investissement émotionnel pour vouloir mener ton travail à terme. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • L’inspiration, la motivation, la positivité, particulièrement lorsque confrontés à des difficultés face au milieu d’accueil, aux objectifs scolaires ou professionnels, ou au sentiment d’identité du jeune
  • « Il était un peu comme cette personne qui pouvait me faire remonter si mon estime de moi était faible… Comme si elle m’insufflait une dose d’estime de moi et me renvoyait regonflé dans le monde, et je revenais lorsque mon estime de moi-même était à nouveau à plat. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • L’humilité et l’ouverture à l’apprentissage, , tout en restant un adulte capable et servant de modèle
  • « La chose que j’apprécie vraiment chez les mentors que j’ai maintenant, et que j’ai déjà eus, c’est qu’ils sont ouverts. Ce sont des gens prêts à en apprendre davantage, prêts à accepter que leur point de vue ne soit pas le seul point de vue valable. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • Même si certains jeunes souhaitent avoir un mentor positif et inspirant, ils désirent également qu’il soit « réaliste. » par rapport aux accomplissements potentiels et honnêtes, même si cela signifie qu’ils doivent partager des vérités difficiles à entendre
  • « Souvent tes amis ne veulent pas te dire la dure vérité. Ils veulent juste te faire plaisir, et te dire les choses qu’ils savent que tu veux entendre. Un mentor est un guide, ou encore quelqu’un qui t’inspire. Donc, il ne va pas simplement te dire tout ce que tu veux entendre. Il va te dire la vérité … Il va s’assurer que tu comprends la réalité de ce qui se passe. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • La capacité à fournir une structure et des conseils tout en encourageant l’indépendance et la confiance en soi
  • « Il te faut une certaine structure. Parce que quand tu intègres la prise en charge, certaines personnes n’ont aucune idée de ce que cela signifie. » Le participant continue à expliquer le besoin pour les jeunes d’apprendre d’eux-mêmes : « Tu as cette personne qui te suit en quelque sorte le long du parcours, qui te laisse faire des erreurs, mais qui t’explique quand même les erreurs que tu fais. Et comment faire pour t’améliorer. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • La capacité à se focaliser sur le mentoré, à garder à l’esprit que, pour certains jeunes, le mentor est la seule personne dans leur vie qui est entièrement centrée sur lui, contrairement à un travailleur social, qui a d’autres responsabilités professionnelles
  • « Je vois un mentor comme quelqu'un qui écoute vraiment. Qui est très attentif aux détails et à la situation et qui est capable de fournir cette [stabilité] permettant de la traverser … [Le] rôle principal d’un mentor est d’être capable d’écouter et d’écouter encore et d’offrir cet espace sécuritaire qui te permet de grandir et de t’épanouir. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

  • La capacité à aider le mentoré à atteindre ses objectifs
  • « En fin de compte, si tu veux être un mentor, tu dois être capable d’aider, de soutenir et d’orienter quelqu'un à atteindre ses objectifs. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)

    « Les mentors ne sont pas n’importe qui. Ce sont des gens à qui tu fais confiance dans ton cœur. … Si tu n’es pas capable d’apprendre par la personne qu’elle est, c’est que cette personne n’est pas ton mentor, cette personne est ton ami. »
    (Participant, groupe de discussion des jeunes)


(Se référer à l’annexe D pour consulter le Sommaire du rapport sur le groupe de discussion des jeunes)