7i. Suivi et de soutien - pour les programmes

↺ REDÉMARRER

MENTORAT DES JEUNES AUX SERVICES PROTECTION

⇩ TÉLÉCHARGER
Comme la norme de diligence est définie par l’activité, le suivi doit être proportionnel au type de jumelage. En règle générale, le mentorat de groupe nécessitera moins de suivi et de supervision de la part du coordinateur du programme qu’une relation de mentorat individuel. Le suivi et le soutien du jumelage aident à motiver et à guider la relation. Ils sont donc indispensables à sa réussite. Puisque les relations de mentorat se développent avec le temps, le soutien offert par le personnel du programme aidera le mentor à s’ajuster aux besoins développementaux changeants du mentoré. De plus, un suivi et un soutien constants et fréquents permettent de définir rapidement une difficulté pouvant survenir lors du jumelage et de la surmonter plus facilement. Enfin, le suivi et le soutien des relations de mentorat sont essentiels à la sécurité des enfants.