Le conte de deux soeurs

1 novembre 2007

Jacquelyn Ord avait dix ans lorsqu’elle a été jumelée pour la première fois avec sa Grande Soeur. Elle se rappelle que le lien fut immédiat.

« Mes souvenirs les plus chers sont ceux qui ne semblent pas vraiment spéciaux, mais dont je me rappelle le plus clairement. Je suis allée faire de l’équitation, nous avons eu des sorties de filles en soirée, j’ai vu des films et mangé du maïs soufflé, j’ai eu une fête d’Halloween et je suis allée à un spectacle aérien. J’ai rencontré sa famille et j’ai été invitée à souper et à des occasions spéciale. Ce sont pourtant les choses ordinaires dont je me souviens vraiment.

J’adorais passer du temps avec ma Grande Sœur Michelle. Je m’aperçois maintenant que l’assiduité et la loyauté de ma Grande Sœur ont forgé ma confiance en moi et mes ambitions. Michelle et moi avons été jumelées un peu plus d’un an.

J’aurais aimé que ce soit plus long et, malheureusement, nous avons perdu le contact au fil des ans. Mais quand je pense à ma Grande Sœur, je constate que c’est grâce à elle si je suis devenue celle que je suis aujourd’hui et que ma personnalité est très similaire à la sienne. Je suis devenue ce qu’elle était : extravertie, positive, énergique et très heureuse. »

Déplaçons-nous dix ans plus tard. Jacquelyn étudie maintenant pour devenir policière. Pendant ses études, Jackie a été encouragée à faire du bénévolat et à s’engager au sein de sa collectivité. Lorsqu’elle a jeté un coup d’œil aux organismes proposés, elle a su immédiatement qu’elle voulait devenir une Grande Sœur.

« Quand j’ai été jumelée à ma Petite Sœur, je me suis rappelée comment je me suis sentie lorsque j’ai rencontré ma Grande Sœur pour la première fois. Arrive une fille réservée, calme, timide, nommée Nakita. Pas tellement différente d’une fillette de dix ans nommée Jackie, ai-je pensé. Nous sommes jumelées depuis maintenant deux ans, et nous avons eu un plaisir fou. Lorsque nous avons eu notre première évaluation au bout d’un an, nous avons toutes deux convenu de poursuivre, avec joie et sans hésitation. Nous faisons tout ce qui est amusant, comme aller au cinéma, faire du patin à roues alignées et souper au restaurant.

Le sentiment est complètement différent quand on occupe l’autre rôle. Maintenant que je suis Grande Sœur, j’apprécie énormément ma Petite Sœur, et je ne peux qu’espérer qu’elle valorisera notre amitié pour les années à venir, comme moi je le ferai. Je m’inquiète du moment où mes études me feront quitter la ville, et j’essaie d’y préparer Nakita. Ayant été une Petite Sœur et étant devenue une Grande Sœur, j’essaie de ne pas tenir chaque sortie pour acquise et de profiter des petites choses. »