AccueilNouvelles et événementsLes deux tiers des parents Canadiens sont incertains que leurs enfants réaliseront les espoirs qu’ils ont pour eux

Les deux tiers des parents Canadiens sont incertains que leurs enfants réaliseront les espoirs qu’ils ont pour eux

4 mars 2014

Plus de 80 pour cent sont incertains d’avoir réalisé les aspirations que leurs propres parents avaient pour eux. Un sondage national révèle les obstacles à la réalisation des aspirations, les 10 principaux espoirs que les parents ont pour leurs enfants, et le « travail inachevé » entre les parents et leurs enfants.


Toronto, le 4 mars 2014 - Lorsqu’il est question des espoirs que les parents ont pour leurs enfants, il semble que la déception se transmet de génération en génération. .

photo_sketching3_newsrollLes deux tiers (67 pour cent) des parents canadiens sont incertains que leurs enfants réaliseront les espoirs qu’ils ont pour eux, selon un nouveau sondage national commandé par les Grands Frères Grandes Sœurs du Canada (GFGSC) et Invesco Canada Ltd. De plus, 83 pour cent des parents ne sont pas certains d’avoir réalisé les aspirations que leurs propres parents avaient pour eux.

Les obstacles à la réalisation des aspirations

Le sondage a identifié plusieurs obstacles à la réalisation des espoirs parentaux :

  • États émotifs ou comportements négatifs (29 pour cent)
  • Situation financière de la famille (18 pour cent)
  • Stress à la maison (17 pour cent)
  • Difficultés à l’école (15 pour cent)

Valeurs et confiance, en tête de liste des espoirs parentaux

Le sondage demandait aux parents de faire une liste des espoirs et des attentes qu’ils considéraient comme étant très importants que leurs enfants réalisent. Voici les 10 réponses les plus populaires :

  1. 87 pour cent souhaitent que leurs enfants aient les valeurs nécessaires pour prendre de bonnes décisions
  2. 85 pour cent souhaitent que leurs enfants aient la confiance pour poursuivre leurs rêves
  3. 77 pour cent souhaitent que leurs enfants aient un emploi qu’ils aiment
  4. 69 pour cent souhaitent que leurs enfants connaissent la joie de liberté personnelle
  5. 66 pour cent souhaitent que leurs enfants soient généreux et altruistes envers les autres
  6. 59 pour cent souhaitent que leurs enfants soient à l’abri des soucis financiers
  7. 56 pour cent souhaitent que leurs enfants aient un franc succès dans leur carrière de prédilection
  8. 49 pour cent souhaitent que leurs enfants réussissent leurs études
  9. 46 pour cent souhaitent que leurs enfants aient leur propre style unique
  10. 44 pour cent souhaitent que leurs enfants contribuent à faire de leur communauté un endroit meilleur

Travail inachevé

Certains des résultats de l’étude suggèrent que plusieurs parents ont des attentes à long terme de la part de leurs enfants.

Quatre adultes sur 10 (41 pour cent) souhaitent que leurs enfants apprécient tout ce qu’ils ont fait pour eux; 30 pour cent souhaitent que leurs enfants deviennent parents afin qu’ils réalisent que leurs propres parents n’étaient pas si mal après tout; 22 pour cent souhaitent que leurs enfants leur donnent des petits-enfants, et 17 pour cent souhaitent que leurs enfants s’occupent d’eux lorsqu’ils arriveront à leurs vieux jours.

Le paradoxe de l’espoir

« Les Grands Frères Grandes Sœurs est dans le domaine du potentiel et des possibilités, mais ces résultats de recherche semblent aller à l’encontre de cette notion », a déclaré M. Bruce MacDonald, président et chef de la direction des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada (GFGSC). « Un aspect révélateur de la recherche est que les parents ont de si nombreux espoirs pour leurs enfants que cela peut mettre trop de pression sur les parents et les enfants »

Le pouvoir du mentorat

photo100px_Iman_Omar_library06_LRParmi les parents qui disent eux-mêmes ne pas avoir réalisé les espoirs que leurs parents avaient pour eux, les deux tiers (67 pour cent) « reconnaissent » (18 pour cent fortement/49 pour cent quelque peu) que les conseils et l’orientation d’un adulte mentor les auraient aidé à mieux répondre aux aspirations de leurs parents à leur égard.

 


 

Méthodologie

Il s’agit de quelques résultats du sondage mené du 2 au 7 janvier 2014 au nom des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada. L’échantillon de 1 012 parents canadiens ayant des enfants qui vivent avec eux est issu du panel en ligne canadien d’Ipsos. La pondération a été établie afin d’assurer que la composition de l’échantillon reflète la réalité de la population adulte selon les données du recensement et afin de fournir des résultats représentatifs de l’ensemble de la population. La précision des sondages en ligne d’Ipsos est mesurée à l’aide d’un intervalle de crédibilité. Dans ce cas, le sondage est exact avec une marge d’erreur de ± 3,5 pour cent de points par rapport à si tous les Canadiens y avaient participé. Tous les sondages et enquêtes sur échantillons peuvent être sujets à d’autres sources d’erreurs, incluant, mais sans s’y limiter, des erreurs de couverture et des erreurs de mesure.

Aux quilles pour les enfants

Le sondage d’Ipsos Reid a été commandé par Grands Frères Grandes Sœurs du Canada (GFGSC) et Invesco Canada Ltd afin de déterminer les attentes et les aspirations que les parents canadiens entretiennent pour leurs enfants quand ils atteindront l’âge adulte. Le sondage aide à souligner l’événement national Aux quilles pour les enfants. Les particuliers et les entreprises peuvent soutenir les programmes de mentorat locaux en faisant un don à la campagne Aux quilles pour les enfants et en faisant du bénévolat pour collecter des fonds.

À propos des Grands Frères Grandes Soeurs du Canada

Les Grands Frères Grandes Sœurs du Canada offrent des programmes de mentorat de haute qualité à plus de 33 000 enfants et adolescents jumelés avec des bénévoles dans plus de 1 000 communautés à travers le pays. L’organisation de mentorat des jeunes dans la communauté compte présentement plus de 25 000 mentors bénévoles qui œuvrent dans ses 123 agences. Pour en apprendre davantage, veuillez visiter ici >

À propos d’Invesco Canada Ltd.

Invesco Canada Ltd., qui exerce ses activités par le biais de trois marques distinctes de produits complémentaires (soit Trimark, Invesco et PowerShares) est l’une des plus importantes sociétés de gestion de placement du Canada. Filiale de la société Invesco Ltd., Invesco Canada se consacre exclusivement à la gestion des placements et offre une gamme diversifiée de solutions de placement aux institutions, organisations, sociétés et particuliers du Canada et du monde entier. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le sitet www.invesco.ca